Publié le Laisser un commentaire

L’association “Larkencielle” – l’adoption de Saru

La suite des aventures de Croquette et Nevada !

Après l’adoption des deux louloutes, j’ai écumé les forums et les groupes de ratouphiles. Il en est ressorti que les groupes de rats sont plus stables et épanouis à partir de 3 jusqu’à … l’infini ou presque ^^

Avec Olivier on s’est donc mis en quête d’un loulou à adopter afin de l’intégrer aux deux rates de la maison.
Je voulais juste un rat mâle, sociable. Bizarrement pendant des mois de recherches je n’ai trouvé aucun loulou qui corresponde, pourtant mes “critères” n’étaient pas délirants.

Durant mes recherches je suis tombée sur l’association Larkencielle que je ne connaissais pas avant. Au mois de juin, l’association a publié de nouvelles fiches d’adoption que j’ai consultées sitôt en ligne. C’est là que j’ai découvert pour la première fois ce ratou à la bouille de chauvre-souris blanche : Saruman !

Saru, dans sa cage de quarantaine, trouvait qu’il n’y avait pas assez d’entrées à son dodo …

 

Il m’a de suite fait de l’oeil avec son air tristounet et doux comme un nuage (j’ai jamais touché de nuage mais z’avez compris l’idée ^^). J’ai cliqué sur sa fiche et là je me suis dit que nos chemins étaient faits pour se croiser. J’ai de suite envoyé une demande d’adoption qui a été acceptée !

Quelques jours après on est allés chercher Saruman, ou Saru pour les intimes, à Nanterre, chez Flo. Franchement quand j’ai vu Saru et ses compagnons j’ai pris fooooooooooort sur moi pour ne pas en ratdnapper d’autres au passage tellement ils étaient sociables, mignons, adorables, etc.

L’instant de mignonitude absolue c’est au moment où Flo a ouvert la porte de la cage et où Saru est venu me grimper dessus, pour marcher tranquillement sur mon avant bras et … plonger directement dans mon sac à main que j’avais encore à l’épaule ! On a vraiment bien ri à ce moment-là, pour Saru c’était bon, on pouvait y aller !

Saru dans le sac
“C’est bon, ch’uis prêt ! On y va ??? Au revoir tatie Flo !”

 

Le pauvre loulou avait vu bien des misères avant d’arriver à Larkencielle. Il provient du sauvetage de “l’usine de l’horreur” à Puy en Velay, le fameux élevage qui alimentait les animaleries et dont tous les médias parlaient. En tout plus de 5000 NAC à sauver, vivant des des conditions absolument épouvantables. Par la suite Saru a été adopté 2 fois, l’une 3 mois, l’autre 48h … C’est juste inadmissible !

Une fois à la maison, nous avons effectué la quarantaine et l’intégration qui s’est passée dans le calme et la douceur. Depuis, mes trois rats vivent paisiblement et en harmonie.

Nevada est très très douce, très délicate et discrète. Croquette est une tornade ratounesque, toujours à faire des bêtises, je dis d’ailleurs souvent que l’ensemble des bêtises de toute la Création a été mis dans cette toute petite tête. Saru quant à lui est l’équilibre parfait entre les deux. Il est très calme mais super joueur, dès qu’on lui propose de jouer il est partant, quand on lui propose un câlin il ne se fait pas prier. Il peut aussi bien passer de longues périodes au calme avec Nevada, qu’à jouer à se tourne-bouler avec Croquette.

Saru mouchoir
Mais quelle honte, ce pauvre ratou est obligé de se coincer dans une boîte à mouchoirs vide pour dormir ! C’est pas comme s’il vivait chez une créatrice de dodos ^^

 

Le point commun entre les trois : ils viennent TOUJOURS me voir lorsque je travaille, ils me grimpent dessus librement et marchent sur le plan de travail de l’atelier à la recherche de ce qu’ils pourraient me piquer, voir s’il n’y aurait pas un truc à grignoter qui traînerait dans les parages, faire des câlins ou même venir me chercher pour jouer avec eux ! En bref, c’est que du bonheur !

Je ne peux que vous recommander d’adopter à Larkencielle. Flo et les autres bénévoles sont vraiment adorables et passionnés. Les loulous se trouvent à Nanterre, nous avons fait le trajet depuis la Moselle pour l’adoption de Saru mais ça valait largement le coup. Vous y trouverez des poilus (et des tout nus aussi parfois) adorables comme tout, sociabilisés, bien dans leur tête, bref, que demander de plus ? 

En prime, pour les adhérents et les adoptants de Larkencielle il y a 5% de réduction sur les produits de notre site internet, et 10% du total des commandes seront mis sur une cagnotte qui servira à créer des dodos ou des friandises pour les loulous de l’asso ou même à vendre au profit de l’asso !

Saru Câlins
Saru a gardé des séquelles de son début de vie à Puy en Velay. En atteste son nez plein de porphyrine et ses soucis respiratoires chronique. Heureusement, avec un traitement phyto quotidien les symptômes se font très discrets.
Laisser un commentaire